Rechercher
  • patrickforgeas

5 mn de retard aux Pays Bas !

Storytelling



Quartier rouge


Parmi les différents environnements culturels, dans lesquels j’ai vécu il y a les Pays bas où j’ai officié professionnellement à la fin des années 90 – début des années 2000. J’étais basé à Amsterdam comme manager commercial et conseil pour le groupe PUBLICIS. J’étais à l'époque en charge de différents grands comptes dont RENAULT, L’OREAL, …et CANAL PLUS NEDERLAND qui venait de s’implanter sur le sol batave. Je devais accompagner ces différents clients au niveau local / BENELUX en mettant en œuvre leurs stratégies publicitaires médias.


La réputation de tolérance des hollandais liée au quartier rouge, les coffee shops pour la vente légalisée de cannabis n'est plus à faire et encore moins à cette époque. Il est important d'intégrer l'empathie dans la collaboration interculturelle mais aussi pratiquer l’empathie inversée à savoir « comment nous voient-ils, dans leur cadre de référence,nous, les français ? »… Les hollandais appréciant la bière, les langues se délient après quelques pintes entre collègues en after work. Ainsi.les masques tombent et leur côté direct permet d’accéder à la perception suivante….les français sont vus par leurs voisins comme sujets à la procrastination, arrogants, ingénieux, fainéants, sales et en même temps raffinés (grâce aux marques de parfum, de luxe, toilette beauté et haute couture)…


Nœud autoroutier


Après plusieurs mois passés à Amsterdam, l’équipe dirigeante de ce nouveau client CANAL PLUS NEDERLAND  me donne rendez vous à Hilversum, leur quartier général de l'époque pour un briefing. Je m’étais prévu une bonne heure trente de marge en raison du  trafic pour me rendre du centre d’Amsterdam à Hilversum, une cinquantaine de kilomètres…Je m’étais imprimé un itinéraire et j’avais une carte routière à côté de moi sur le siège du passager…Je vous parle d’une époque (90s) où il n’y avait pas de GPS, ni de smartphone et le téléphone portable n’offrait pas toutes les fonctionnalités d’aujourd’hui.


Le réseau routier est très dense pour ce petit pays et la superficie est très concentrée dans le périmètre appelé Randstadt qui forme un carré concentrant 75% de la population des agglomérations de Amsterdam – Rotterdam – Den Haag – Utrecht…Hilversum est au centre de ce nœud routier aux échangeurs multiples. Je prends la route et loupe un premier embranchement puis reprends la direction de mon rendez vous. Les Hollandais parlent tous un Anglais très correct mais sur la route tout est en Néerlandais. Je m’emmêle de nouveau sur un nœud autoroutier et reperds une bonne demie heure pour retrouver le chemin de mon rendez vous, plus très loin..Le trafic est dense j’arrive enfin à mon point de rendez vous j’ai à peine 5 minutes de retard…Quand on connait les difficultés que j’ai rencontrées sur ce trajet c’est un miracle.


Les bataves


J’arrive dans la salle de réunion, mes hôtes se lèvent et me saluent, mon interlocuteur client s’approche de moi un peu gêné pour me fixer un nouveau rendez vous. La semaine suivante. Je le questionne, un peu surpris…Le stéréo type du français désorganisé, manquant de ponctualité avait encore frappé. Les bataves avaient décidé de mettre ce jeune français au pas, lui apprendre à vivre et à se plier aux coutumes professionnelles locales !!


Par la suite, dans mes pérégrinations nomades locales, je  prenais désormais une marge de temps large et parfois le train, malheureusement celui-ci est fortement perturbé…mais nous avions désormais un sujet de complainte culturel commun..


12 vues
Contact

Tél : 06 62 63 20 32

patrickforgeas@gmail.com

  • LinkedIn - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc

© 2020 par Exoplanet